Tout ce que vous devez savoir sur le mono et la stéréo.

Le terme « mono » et « stéréo » désigne la manière dont le son est enregistré et interprété. Le terme « mono » désigne l’envoi du même signal aux haut-parleurs gauche et droit, ainsi qu’aux écouteurs, provoquant ainsi un son unique. Le stéréo implique l’envoi de signaux variés aux haut-parleurs gauche et droit ou aux écouteurs, ce qui donne une impression de volumineux et de profondeur. On peut également classer la stéréo en sous-catégories, comme le milieu de gamme, qui employe un canal central et un canal latéral pour générer des effets stéréo.

Les différences entre le mono et le stéréo à l’écoute.

Il est envisageable d’enregistrer un fichier en mono à l’aide d’un seul micro (ou source de captation en termes techniques). Par contre, on enregistre un fichier stéréo depuis deux sources distinctes. Il est donc possible de supposer qu’un signal stéréo correspond à l’enregistrement de plusieurs fichiers monos fusionnés.

En réalité, on enregistre le signal mono via un seul canal et on peut l’envoyer vers deux sorties audio distinctes (écouteurs de gauche et de droite) avec les mêmes paramètres, le même volume et sans aucun traitement. Si tel est le cas, le format demeure le mono. Le stéréo se produit lorsque le signal présente des disparités à l’écoute entre les deux canaux de sortie gauche et droite.

Ainsi, lorsque le son est enregistré des deux sorties d’écouteurs sur un support MP3 ou CD, cela est perçu comme un stéréo. Le format le plus couramment employé est celui qui offre un confort d’écoute amélioré et une perception plus réaliste du son. Le mixeur son est responsable de la création d’un support stéréo, que ce soit en mixant deux pistes mono ou en créant un fichier stéréo.

Pourquoi mixer en mono

Il est possible d’obtenir un mixage plus cohérent et ciblé en utilisant le mixage en mono, notamment pour les basses fréquences et les voix. Il peut aussi mettre en lumière tout souci de phase, de masquage de fréquence ou de panoramique qui pourrait être dissimulé en stéréo. L’utilisation du mixage en mono peut aussi rendre votre mixage plus adapté à divers systèmes de lecture, comme les radios, les téléviseurs ou les smartphones, qui peuvent ajouter une touche stéréo à votre mixage stéréo.

A Lire aussi :  Découvrez comment mettre à jour vos AirPods

Comment faire un mixage mono

Pour effectuer un mixage en mono, il est nécessaire de configurer votre moniteur ou votre sortie casque en mono, ou d’utiliser un plugin qui peut convertir votre signal stéréo en mono. Il est également possible d’utiliser une piste de référence unique afin de comparer votre mix avec une chanson mixée de manière professionnelle dans le même genre ou style. Lorsqu’on mixe en mono, il est essentiel de prendre en compte l’équilibre, l’égalisation (EQ), la compression et le défilement panoramique. Afin d’établir une structure hiérarchique claire et d’éviter de surcharger le mixage, adaptez les niveaux de volume de chaque piste. Pour libérer de l’espace pour chaque piste et éviter le masquage ou le chevauchement de fréquence, vous pouvez utiliser l’égalisation en utilisant des filtres passe-haut et passe-bas.

La compression a le pouvoir de réguler la dynamique de chaque piste et de les rendre plus cohérentes et percutantes. La méthode de compression parallèle permet de combiner les signaux compressés et non compressés, tout en préservant une partie de la dynamique naturelle. Bien que le mixage soit en mono, il est toujours possible d’utiliser le panoramique pour créer une séparation et un contraste entre les pistes. Le panoramique délicat peut légèrement déplacer certains éléments vers la gauche ou la droite, tandis que le panoramique rigide entraîne des variations plus nettes.

Pourquoi mixer en stéréo

L’utilisation du mixage en stéréo peut vous permettre de concevoir un mixage plus immersif et réaliste, notamment pour les fréquences élevées et les effets spatialisés. Il est également possible d’ajouter davantage d’intérêt et de diversité à votre mix, ce qui le rend plus captivant pour l’auditeur. Le fait de mixer en stéréo peut aussi améliorer votre compétitivité par rapport à d’autres mixages professionnels du même genre ou style.

Comment faire un mixage stéréo

Pour effectuer un mixage en stéréo, il est nécessaire de configurer votre moniteur ou votre sortie casque en mode stéréo ou d’utiliser un plugin pour convertir le signal en mono. En outre, l’emploi d’une piste de référence stéréo peut vous permettre de comparer votre mix avec une chanson mixée de manière professionnelle dans le même style. Pendant le processus de mixage en stéréo, il est essentiel de prendre en compte l’équilibre, l’égaliseur, la compression et le panoramique.

Il s’agit d’équilibrer les niveaux de volume de chaque piste afin de créer une hiérarchie claire et d’éviter de surcharger le mixage. Effectuez l’utilisation du champ stéréo afin de générer une impression de taille et de profondeur. Grâce à l’égalisation, il est possible de créer de l’espace pour chaque piste et de prévenir le masquage ou le chevauchement de fréquences. On peut utiliser l’égaliseur médian afin de traiter les canaux central et latéral de manière différente. Il est possible d’utiliser la compression afin de réguler la dynamique de chaque piste, ce qui les rend plus cohérentes et percutantes.

Le fait de compresser la chaîne latérale peut engendrer davantage de mouvement et de rainure lors de votre mixage. Le panorama permet de créer une distinction et un contraste entre les pistes, tout en créant une scène sonore réaliste. Les éléments sont déplacés sur les haut-parleurs gauche et droit lors du panoramique stéréo, tandis que les éléments sont déplacés sur les canaux central et latéral.

A Lire aussi :  Voici la différence entre Dolby Digital Audio Spatial d’Apple et Dolby Atmos.

Vérification de votre mixage en mono et stéréo

Une fois que vous avez mixé votre chanson en mono et en stéréo, il est essentiel de vérifier votre mixage dans les deux modes afin de garantir son son et sa traduction correcte sur divers systèmes de lecture. Pour passer de mono à stéréo, vous avez la possibilité d’utiliser un plugin ou un commutateur sur votre moniteur ou votre sortie casque, afin d’écouter toute modification ou problème. En écoutant votre mix, il est important de prendre en compte la balance, l’égaliseur, la compression et le panoramique de chaque élément. Il est important de veiller à ce que tout soit équilibré et clair dans les deux modes, et qu’aucun élément ne soit trop fort ou trop silencieux, boueux ou dur, écrasé ou dynamique, étroit ou large.

Bref

Il est essentiel de maîtriser le mixage en mono et stéréo, car cela peut améliorer votre qualité audio et votre créativité. Explorez diverses méthodes et instruments, et déterminez ce qui convient le mieux à votre musique et à votre style. Grâce à ces méthodes les plus efficaces, il est possible de concevoir des mixages qui sont performants dans les deux modes et qui sont compatibles avec divers systèmes de lecture.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!