Combattre le Trac en live quand on est Dj débutant

Qu’est-ce qu’un trac ?

Combattre le trac Le mot « trac » est à rapprocher des termes : « traque » (chasse), « traquenard ». En résumé, le terme « trac » désigne communément la peur, l’angoisse irraisonnée que l’on éprouve au moment de paraître en public.

Une préparation psychologique

Premiers instants derrière vos platines : votre coeur s’accélère devant la foule, vous respirez plus vite, votre sang afflue dans vos muscles… Mais que se passe-t-il ? C’est votre cerveau qui prépare votre corps à réagir au danger. Il se comporte exactement comme si un animal sauvage avait surgi sous votre nez et qu’il fallait s’apprêter à fuir ou à combattre. Le trac, c’est ça : une peur transformée en instinct de survie. 

Le problème, c’est que sur scène, il s’agit d’un sentiment parfaitement déraisonné. Ce dont vous avez peur, c’est d’être jugé par vos collègues Dj’s et la foule de mal jouer… Mais dans votre cerveau, cela a pris des proportions bien trop grandes. Regardez autour de vous, il n’y a aucune menace objective.

La première chose que je vous conseille c’est d’analyser les causes de cette peur démesurée. Où l’enjeu est tout simplement de transmettre des émotions. Prenez un moment pour percevoir vos craintes à leur juste mesure.

Non, vous ne risquez pas la mort, et si ça peut vous paraître évident, il faut que votre cerveau le comprenne. 

Se programmer à la réussite

Quand on est stressé, on a tendance à s’imaginer en train d’échouer pour s’y préparer : c’est le pire des réflexes, parce que ça conditionne notre cerveau à la débâcle. Fermez les yeux, représentez-vous ce que vous ferez pendant votre set. C’est prouvé : qu’on imagine une action ou qu’on la vive réellement, notre cerveau vit la même chose. Alors quand on se voit en train de faire le set parfait, on se programme à la réussite, comme si on répétait pour de vrai.

Se préparer à l’entrée sur scène

Avant de commencer votre mix il faut rendre le corps performant,  Ne pas se focaliser sur son stress, mais détendre ses muscles par étapes, du front aux orteils. Naturellement, vous atteindrez alors une respiration plus profonde abdominale. Une fois passé sur scène, les premiers pas devant le public sont souvent les plus effrayants. Des milliers de question défilent dans votre tête : qu’est-ce que je fais de mes bras ? à mon humble avis vous devez faire ce qui vous viens dans la tête.

A Lire aussi :  Astuce: Récupération de la musique supprimée dans votre smartphone

Transmettre les bonnes émotions

Ça y est, votre corps est un peu détendu, vous enchaînez les tracks. Mais comment parvenir à être vraiment dans l’instant présent, à vivre les émotions que vous voulez faire passer à votre public ? Quand on est mort de trouille, on risque de transmettre cette peur à l’audience et de la mettre mal à l’aise. 

 Dans un même enchaînement de morceaux, vous voulez exprimer différentes émotions successivement : la douceur, le plaisir, la joie… Pour les transmettre au mieux au public, il faut que vous les ressentiez vous-même. Pour cela, je conseille d’imaginer une scène associée à chaque émotion, pour en écrire une sorte de scénario mental, Cela permet d’être pleinement dans l’intention que vous voulez transmettre, tout en oubliant la peur. 

A Lire aussi :  COMMENT BIEN PROTEGER SON MATÉRIEL DJ

Conclusion

Combattre le trac, ce n’est pas seulement respirer profondément cinq minutes avant de monter sur scène. C’est apprendre à se concentrer sur la raison pour laquelle tu est là : Est cette raison pour laquelle tu es là c’est de faire danser le public… alors à toi de jouer champion.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!