Ingénieur du son: Comment régler l’égaliseur pour obtenir le son idéal?

En tant qu’ingénieur du son, il est de votre devoir de vous assurer que vos chansons sonnent bien sur les appareils de lecture de tous les auditeurs. Il est donc très important de savoir équilibrer la musique selon le genre et l’instrument. Commencez par trouver les meilleurs paramètres d’égalisation pour différents genres et instruments.

Qu’est-ce que le EQ ?

Avant d’entrer dans le sujet, j’aimerais que vous compreniez les bases de l’EQ.
Les égaliseurs (EQ) sont utilisés pour modifier le volume de différentes fréquences audio dans un signal. Ces fréquences audibles se situent dans la plage auditive humaine de 20 à 20 000 Hz.

Paramètres d’égalisation idéaux pour différents genres

Il est important de comprendre les plages de fréquences pour utiliser les paramètres d’égalisation dont nous allons parler. Voici une brève explication des différentes gammes de fréquences:

  1. Sub bass (20-60 Hz) – La basse fréquence trouvée dans la grosse caisse et les subbasses. Pour entendre ces fréquences vous aurez besoin d’un casque adapté ou d’un caisson de basse.
  2. Bas médiums (60-250 Hz) : Basses fréquences qui ajoutent de la largeur et de la chaleur à votre mix. Cette gamme de fréquences comprend les basses fréquences des basses, des grosses caisses, des guitares, des voix, des synthétiseurs et des claviers.
  3. Médiums (250 Hz à 1,5 kHz) La plupart des instruments, tels que la guitare, le piano et le chant, se situent dans les médiums. Les fréquences moyennes peuvent compléter votre mix et lui donner l’épaisseur dont vous avez besoin.
  4. Haut-médium (1,5-6,6 kHz) L’oreille humaine capte les fréquences dans les hauts-médiums plus que partout ailleurs, nous avons donc besoin de sensibilité pour les gérer. Ils sont nécessaires pour exister, mais un trop grand nombre peut facilement paraître dur.
  5. Aigus (6,6-20 kHz) Retrouvez l’éclat chatoyant des aigus des voix, des cymbales, des guitares acoustiques et bien plus encore. Utilisez les paillettes avec parcimonie dans tout mixage, car trop de paillettes peuvent conduire à un son dur.
A Lire aussi :  Apprenez à observer et comprendre votre public pour une première prestation.

Différente façons de réglage d’égalisation

1. Correction d’un signal audio problématique

Les égaliseurs peuvent être utilisés lorsqu’il y a un problème avec la musique ou lorsque la qualité du son n’est pas bonne (parfois le problème ne vient pas de la musique elle-même, mais de la combinaison de la musique, des haut-parleurs et de la pièce dans laquelle la musique est entendue). ) . Pour résoudre ces problèmes, appliquez un égaliseur à votre amplificateur.

Un exemple: Les pièces sans traitement acoustique ont souvent trop de basses. Pour résoudre ce problème, utilisez simplement un égaliseur pour baisser les basses fréquences de votre amplificateur afin de compenser les problèmes acoustiques de votre pièce.

A Lire aussi :  Les secrets des DJs pour maintenir leur bien-être mental et physique.

2. Amélioration/optimisation d’une piste

Vous pouvez également utiliser l’égaliseur pour accentuer certaines fréquences que vous aimez particulièrement et modifier le son global à votre guise.

Les égaliseurs amplifient souvent les basses fréquences dans les soirées et les clubs pour augmenter l’envie de danser et l’ambiance générale. Surtout lorsqu’il s’agit de musique dance, plus les basses sont fortes, plus vous avez envie de danser.

Régler l’égaliseur pour l’écoute

Afin d’écouter et de profiter de la musique de manière optimale via les haut-parleurs de votre maison ou de votre voiture, vous devez corriger les problèmes acoustiques de votre pièce à l’aide d’un égaliseur. Ces problèmes surviennent généralement à basses fréquences. Par conséquent, une légère atténuation de ces fréquences est largement suffisante.

Cependant, obtenir un son « équilibré » ou « neutre » est moins important. Vous devez vous concentrer sur ce que vous aimez et ce qui est important pour vous lorsque vous écoutez de la musique, plutôt que de vous soucier de ce que les autres pensent.

Par conséquent, si vous souhaitez écouter de la musique avec des basses fortes, vous pouvez régler l’égaliseur pour accentuer les basses. Par exemple, j’aime augmenter un peu les aigus dans ma voiture pour simuler un « son haut de gamme ».

Il existe de nombreux « préréglages » disponibles pour de nombreux périphériques matériels et logiciels, et ils servent généralement de référence pour différents genres. Spotify propose spécifiquement les modes suivants :

  1. Le hip-hop : Ici, les fréquences basses sont augmentées afin de rendre le rythme plus gras et de provoquer le classique « hochement de tête » chez l’auditeur.
  2. Pop : Ici, les fréquences très basses et très hautes sont abaissées et les médiums sont accentués afin de mettre la voix au premier plan.
  3. Latin : Dans la musique latine, il s’agit d’aigus et de graves, donc on les augmente, surtout les aigus (pour les vents et les percussions).
A Lire aussi :  Découvrez comment les DJ utilisent Instagram pour partager et interagir avec leur public.

Personnellement, je ne suis pas fan des préréglages, mais je recommande de choisir un ou deux réglages qui vous conviennent et de les écouter constamment. Cela vous aidera à vous habituer aux enceintes et à la pièce, ce qui vous permettra de juger plus facilement si votre travail est bon ou mauvais.

2 commentaires

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!