Pourquoi l’excès d’effets peut nuire à la qualité de votre Set Dj.

Il existe de nombreux effets que vous pouvez utiliser pour rendre vos sets DJ plus créatifs. Echo, Flanger, Roll et Slice sont les effets les plus courants. Le type de matériel DJ que vous utilisez affecte le choix de l’effet. Il est possible d’utiliser un boitier externe comme le Kaoss Pad de Korg, un processeur d’effets intégré à votre table de mixage, des lecteurs CD ou encore des logiciels DJ comme Serato dj, Virtual DJ, Rekordbox ou Traktor Pro pour produire ces effets.

Cependant, il est important de les utiliser avec modération pour éviter de surcharger votre set dj. En effet, l’utilisation excessive d’effets peut nuire à la qualité de votre mix et rendre vos performances confuses et peu professionnelles.

1. Il est possible que les chansons de votre set DJ soient trop dénaturées.

Soyez prudent lorsque vous ajoutez des effets à votre DJ set en fait, l’ajout d’effets détruit souvent l’authenticité du morceau dans sa forme originale et n’apporte rien d’un point de vue musical d’ailleurs, des programmes comme Serato Dj vous permettent d’utiliser plusieurs effets et d’en combiner trois en même temps.

Les options sont nombreuses, mais il est important de ne pas en abuser. En effet, toutes ces combinaisons potentielles ne sont pas une raison de balancer des effets à tout moment. Il est important de réfléchir avant d’en utiliser un systématiquement et de se demander si cela améliore le morceau de base. Le compositeur aurait-il pu utiliser la même stratégie pour créer le titre? Pourquoi n’a-t-il pas accompli cela? Vous pensez être capable de faire mieux que ce qu’il a fait à tête reposée dans son studio et avec sa compétence?

A Lire aussi :  Pourquoi Serato Dj plante sur votre ordinateur?

2. Les effets ne doivent pas être utilisés pour dissimuler des transitions difficiles dans votre set DJ.

Lorsque vous ajoutez des effets à vos sets DJ, il est important de faire preuve de prudence. En effet, l’ajout d’un effet peut souvent diminuer l’authenticité du titre tel qu’il a été initialement créé et ne sert à rien d’un point de vue musical. Si vous avez du mal à caler le tempo, il est préférable de ne pas chercher à masquer vos décalages en ajoutant des effets “lourds” à votre set DJ, comme un gros flanger ou un gros filtre VCF, afin d’essayer de passer inaperçu au titre suivant.

Apprenez plutôt à maîtriser le timing manuel et concentrez-vous dessus dans vos transitions d’ailleurs, vous devez vérifier toutes les 1 à 2 secondes pour vous assurer qu’il n’y a pas de retard. Je sais que c’est difficile de faire ça en mixant et en réglant le volume, mais…

A Lire aussi :  Les meilleurs services de distribution de musique pour promouvoir votre talent.

Si vos titres se mélangent sans créer de conflit de tonalités, il est préférable d’appliquer les bases du Mix Harmonique plutôt que de tenter de faire passer la transition « de force » (vous ne ferez jamais de miracle de cette façon). Si vous ne connaissez pas, vous verrez que dans certains cas, il est presque magique de passer d’un titre à l’autre de manière fluide et naturelle…

Au lieu d’utiliser des effets presque par défaut dans votre DJ set, utilisez-les à bon escient dans les transitions pour « ajouter de la valeur »

3. Trop souvent répéter les mêmes effets dans votre set DJ signifie que vous n’êtes pas créatif.

Si vous utilisez des effets dans votre DJ set pour le plaisir de peaufiner le son, arrêtez vite car, votre public va vite s’ennuyer et remettra probablement en question votre capacité à être innovant en termes de techniques de mixage, d’originalité et de créativité par rapport aux autres DJ.

A Lire aussi :  Tout ce que vous devez savoir sur les compétences et les qualités d'un bon DJ.

Par exemple, je vois de nombreux DJ de tous niveaux, y compris des professionnels talentueux, utiliser des filtres de manière très simple sur leurs tables de mixage (comme Pioneer DJM-S9 ).

Bref

Lorsque vous utilisez des effets dans vos sets DJ, il est important de les utiliser avec modération. En effet, l’ajout d’un effet peut souvent altérer l’authenticité du titre original et ne servir à rien d’un point de vue musical.

Il est préférable d’utiliser les effets à bon escient pendant vos transitions plutôt que de les utiliser presque par défaut. En d’autres termes, il est crucial de penser à l’effet que vous souhaitez produire et de l’utiliser pour améliorer le morceau de base. Vous pouvez combiner plusieurs effets pour créer un effet unique.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!