Tout savoir sur les disques d’or, de platine et de diamant en un seul endroit.

Les albums et les singles qui remplissent certaines conditions de vente reçoivent des certifications de disques. Par exemple, les conditions d’attribution diffèrent entre la France et les États-Unis. Mais une chose est sûre, une certification est le signe du succès.

Par conséquent, si vous voyez un album ou un EP avec une certification disque de platine, or ou diamant, vous savez qu’il a eu du succès et qu’il a vendu beaucoup d’exemplaires. C’est un signe de renommée et de qualité!

Les certifications sont cruciales car elles démontrent qu’un album ou un single a satisfait à des exigences de vente et de distribution spécifiques. Cela indique que le single ou l’album est populaire et a du succès. Les certifications peuvent également améliorer la position d’un album ou d’un single dans les classements musicaux, tels que le célèbre Billboard américain.

Les organismes de certification en France

En France, le Syndicat National de l’Édition Phonographique, également connu sous le nom de SNEP, est responsable de la récompense des artistes les plus talentueux. Il établit un classement de tous les albums et singles en fonction du nombre de ventes.

Avant 2016, la SNEP accordait des certifications individuelles aux labels qui demandaient un constat d’huissier. Avant, les ventes des hits les plus importants servaient de base pour les certifications. Désormais, les seuils de ventes atteints chaque semaine génèrent automatiquement les certifications SNEP attribuées.

A Lire aussi :  Booster votre vidéo YouTube en utilisant Google Ads.

Combien d’albums doivent-ils être vendus pour être certifiés?

Depuis 2016, la Recording Industry Association of America (RIAA) a intégré les écoutes en streaming aux certifications, alors que pendant longtemps, elle ne prenait en compte que les ventes physiques. Depuis 2018, les meilleures ventes et les certifications ne prennent en compte que les écoutes en streaming issues d’un abonnement payant.

Quelles différences entre disque d’or, de platine et de diamant ?

1. En France

Le SNEP (Syndicat National de l’Edition Phonographique) est responsable de l’octroi des certifications en France. Ainsi, les ventes d’un artiste en France sont enregistrées et comparées à d’autres artistes dans un classement. En France, les artistes français ou internationaux peuvent consulter les dernières certifications de disques d’or, de platine ou de diamant sur leur site Web via le lien ci-dessus dans l’article.

Un Disque d’or : Vente de 50 000 exemplaires.

Un Disque de platine : Vente de 100 000 exemplaires.

Disque de diamant : vente de 500 000 exemplaires.

À noter que: L’industrie a dû s’adapter aux plateformes de streaming, qui sont devenues une nouvelle habitude de consommation de la musique, tout comme le reste du monde. Par conséquent, le nombre de streams/téléchargements et les ventes peuvent également être « équivalents ». 1 vente équivaut à 1500 streams ou 150 téléchargements.

2. Aux États-Unis

Les disques d’or, de platine et de diamant sont certifiés par la Recording Industry Association of America (RIAA) aux États-Unis c’est-à-dire, les maisons de disques américaines font partie de l’association commerciale RIAA.

En 1958, la Recording Industry Association of America (RIAA) a créé les Gold Record Awards. D’ailleurs, les récompenses en platine ont été introduites en 1976, suivies en 1984 par les récompenses multiplatine et en 1999 par les récompenses en diamant. Puis, en 2004, des tarifs ont été établis pour les téléchargements numériques. Bref, ces prix ne s’appliquent qu’aux ventes de singles, d’albums et de coffrets multi-disques aux États-Unis.

Un Disque d’or: Est une récompense accordée à un artiste ou à un groupe dont l’album a vendu au moins un demi-million d’exemplaires. Il y aura également 500 000 copies vendues pour un seul signe.

Disque de platine: Un enregistrement musical qui a vendu 1 million d’exemplaires aux États-Unis est appelé platine, ce qui est le deuxième niveau de certification le plus élevé qu’un album de musique puisse atteindre en effet, les albums de platine sont souvent considérés comme des succès commerciaux et sont fréquemment prisés par les collectionneurs. Il y aura deux millions de copies vendues pour un seul signe.

Un Disque de diamant: Dans l’industrie musicale, le mot « diamant » fait généralement référence à un disque qui a été vendu ou diffusé en abondance. Cette désignation est utilisée pour décrire les chansons et les albums qui ont connu un succès commercial important et ont vendu plus de 10 millions d’exemplaires.

A Lire aussi :  Découvrez les incontournables festivals de musique techno de cette année.

La Recording Industry Association of America (RIAA) ne décerne des récompenses qu’aux ventes et aux streams de musique réalisés aux États-Unis.

Combien rapportent les certifications de la SNEP ?

Les chiffres précis des bénéfices du streaming sont difficiles à obtenir. En effet, les prix de chaque plateforme peuvent varier en fonction des accords passés avec les maisons de disque. Cependant, selon une enquête publiée par StreetPress, un stream équivaut en moyenne à 0,0042 euro. Les artistes gagnent environ 5 000 euros grâce à un million d’écoutes.

Finalement, voici les récompenses des artistes en fonction des certifications qu’ils obtiennent:

  1. Disque d’Or = 500K€
  2. Disque de platine = 1M€
  3. Disque double platine = 2M€
  4. Disque triple platine = 3M€
  5. Disque de diamant = 5M€
  6. Disque double diamant = 10M€
  7. Disque triple diamant = 15M€
  8. Disque quadruple diamant = 20M€

Pour répondre à vos questions sur les distributeurs digitaux dans le monde de la musique, cet article est le résultat de recherches menées auprès des meilleures sources du monde.

Un commentaire

Laisser un commentaire