Découvrez comment mixer deux musiques en seulement 5 étapes

Pour démarrer sur de bonnes bases, je vais t’apprendre à mixer deux musiques en 5 étapes, Une technique d’enchaînement simple afin de comprendre les bases du mix DJ.

Pouvoir prétendre mixer les yeux fermés demande du temps et de l’entraînement. Mais pour y parvenir, il te faut les bons conseils pour t’entraîner.

C’est ce que j’ai décidé de te transmettre dans cet article.

Étape 1 : Sélectionner les deux morceaux

Avant de partir sur la console DJ, il est important de sélectionner les morceaux mais pas au hasard.

Pour les sélectionner, il te faudra analyser et vérifier pour chacun d’entre eux leur tonalité et BPM.

Le plus important est le BPM (Battement Par Minute).

Les deux musiques doivent avoir un BPM similaire et jusqu’à +/- 10 BPM de différence.

Dans un second temps, tu peux vérifier la tonalité des deux morceaux grâce à des logiciels spécifiques comme ton logiciel de DJ (rekordbox, Serato, Traktor…etc).

La tonalité n’est pas obligatoire pour débuter, mais c’est un plus.

C’est grâce au mix harmonique que tes DJ set se démarqueront des autres.

La tonalité du morceau 1 doit être égal ou proche de l’original au morceau 2 pour pouvoir faire un enchaînement harmonique.

Une fois les deux morceaux sélectionnés, tu peux procéder à l’export de ta playlist sur un support de stockage USB.

Étape 2 : Charger les musiques sur la console DJ

Après avoir bien analysé et exporté tes morceaux, tu peux enfin préparer ta console DJ.

Tu peux relier ton support de stockage (USB, disque dur…) ou passer directement par un logiciel DJ si tu utilises un contrôleur.

N’oublies pas de vérifier que tes deux morceaux sont au bon format et qu’ils sont bien supportés par ta console DJ.

Tu peux maintenant charger les deux musiques sur le lecteur 1 et 2.

Étape 3 : Lancer la musique du lecteur 1

Avant de lancer la première musique, il faut vérifier quelques paramètres importants.

Il faut contrôler les niveaux à savoir :

  • le gain
  • les EQ
  • le fader de volume

Certains DJ peu expérimentés ont parfois envie de pousser les boutons LOW / HI à fond.

A Lire aussi :  7 conseils incontournables pour maintenir le Dancefloor plein d'énergie.

C’est une énorme erreur souvent liées par des problèmes d’auditions avec une faible perception de certaines fréquences ou de mauvaises enceintes.

Chaque musique reçoit un traitement sonore spécifique plus connu sous le procédé de “mastering” avant sa commercialisation.

Pousser le bouton LOW ou HI à son maximum dénaturera à coup sûr le son de ton mix.

Cela implique des saturations de volume mais également de fréquence.

Étape 4 : Préparer le morceau du lecteur 2

Pour réussir ta première transition, il est maintenant important de préparer le morceau du lecteur 2.

Dans un premier temps, tu doit régler le BPM du morceau 2 de façon à ce qu’il ai exactement la même valeur que le morceau 1.

Ensuite, place un point de repère sur le premier temps de ton morceau grâce au bouton CUE du lecteur 2.

Pour finir, tu dois faire quelques réglages simples mais qui ont leur importance avant d’enchaîner correctement les deux musiques.

Derniers réglages avant l’enchaînement

Ces derniers réglages sont très simples, mais les négliger pourraient rendre ton enchaînement brouillon à l’écoute.

Pour commencer, penses à vérifier que le fader du lecteur 2 est bien à la valeur 0, c’est-à-dire en bas.

Pour éviter toutes erreurs, je te conseilles également de désactiver le crossfader.

Il va te servir pour d’autres techniques de mix plus avancées, comme le scratch.

Certains contrôleurs DJ proposent un bouton physique pour le désactiver.

Mais d’autres proposent uniquement une désactivation dans les réglages du logiciel DJ.

Pour cet exercice, j’utilise le contrôleur autonome  Pioneer DJ : le modèle REV7

Pour finir nos derniers réglages, je vais te montrer une astuce que j’utilises pour avoir un son correct pendant l’enchaînement.

Les 3 boutons de réglage d’EQ (LOW, MID, HI) te permettront de garder une cohérence fréquentielle tout au long du mix.

Une fois tous ces réglages fait, il est temps de passer à la transition progressive en 6 étapes.

Étape 5 : Transition progressive

La transition progressive en 6 étapes est simple à appliquer.

A Lire aussi :  Serato DJ pro 3.1.3: 8 raccourcis clavier à connaitre par cœur.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment choisir son matériel DJ quand on est débutant ?

Mais seulement si tu utilises les bonnes méthodes.

Voici la mienne.

1 – Lancer la lecture du morceau 2

Avant de lancer la lecture du morceau 2, il faut que tu saches à quel moment le lancer.

Ce moment est très important car si tu ne le lances pas au bon moment, ton enchaînement sera raté.

Pour y parvenir, tu dois lancer la lecture :

  • Au début du dernier refrain (appelé également “DROP”),
  • Au premier temps (première grosse caisse) de ce refrain.

2 – Utiliser la fonction PFL (pré-écoute casque)

Il existe plusieurs façons de faire un enchaînement.

Mais pour démarrer il est préférable que tu apprennes de façon simple d’enchaîner efficacement et rapidement deux musiques.

Si tu ne connaissais pas la fonction PFL, elle va t’être utile tout au long de ton parcours de DJ.

Cette fonction appelée “Pre-Fade Listen” ou “Pre Fader Level” te permets d’avoir un temps d’avance sur ce qu’écoute le public.

Tu pourras préparer et écouter à l’avance dans ton casque le morceau que tu voudras enchaîner.

Très utile quand tu ne connais pas tous tes morceaux par coeur et que tu souhaites caler ton prochain son proprement.

3 – Synchroniser les deux morceaux au même BPM

La synchronisation de deux morceaux au même BPM peut se faire de plusieurs façons.

Celle que je vais te montrer est la plus utilisée chez les DJ professionnels.

Le Jog Wheels contrairement aux idées reçues, ne sert pas uniquement à scratcher.

Il sert aussi à faire ralentir un morceau ou l’accélérer Comme un vinyl.

En tournant la couronne du Jog Wheels vers la droite, le morceau en sera accéléré.

Tourner vers la gauche la couronne du Jog Wheels ralentira le morceau.

C’est aussi simple que ça.

Grâce à cette fonction très utile, tu peux l’utiliser pour caler le morceau 2 sur le morceau 1 au casque.

A Lire aussi :  Maîtrisez les 10 principes fondamentaux pour devenir unDJ professionnel.

Pour avoir un bon repère, chaque grosse caisse doit être synchronisée avec le morceau 1.

Une fois le morceau calé à l’oreille dans ton casque, tu peux lever progressivement le fader du lecteur 2.

4 – Lever progressivement le fader du lecteur 2

Lever progressivement le fader du lecteur 2 oui, mais au bon moment.

Le bon moment se situe généralement un peu avant la fin du premier cycle du morceau 2.

5 – Inverser progressivement les valeurs des boutons EQ entre les lecteurs 1 et 2

Pour créer un enchaînement homogène, il est important de jouer avec la partie EQ.

En inversant les valeurs des boutons EQ entre les lecteurs 1 et 2, l’enchaînement sera plus agréable à entendre.

Il y aura aussi moins de risque de faire saturer le niveau MASTER de ta carte son.

6 – Baisser le fader du lecteur 1 avant la fin du deuxième cycle du morceau 2

Pour conclure la transition progressive des deux morceaux, tout va se jouer sur le fader du lecteur 1.

En reprenant le schéma des temps, mesures et cycle, tu peux baisser progressivement le fader du lecteur 1 avant la fin du deuxième cycle du morceau 2.

Ta première transition est finie.

Tu es maintenant prêt à t’entraîner et reproduire le même exercice à chaque enchaînement.

Ce n’est jamais facile au début et cela demande du temps et de la patience Mais tu y arrivera.

Tous les DJ ont mis du temps à faire un enchaînement parfait.

Avec de l’entraînement, tu pourras acquérir cette compétence : enchaîner rapidement deux musiques dans un mix.

Si tu as des questions d’en parler en commentaire.

Un commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!